SHARE
Comment définir son contenu éditorial ?

La gestion du parc informatique touche autant les PME et les TPE que les grandes entreprises, et a un impact non négligeable sur les différents centres de services, de la direction générale aux ressources humaines, en passant par la comptabilité. Un meilleur entretien de son parc informatique est synonyme de bonne gestion, de développement et d’augmentation des performances.

La gestion des outils informatiques

Toute entreprise doit disposer d’un minimum de matériel informatique pour assurer son bon fonctionnement. Il s’agit ici des ordinateurs, des téléphones et des imprimantes. Dans les grandes sociétés, le parc informatique inclut également les infrastructures informatiques (réseau et serveurs), les progiciels, les différentes applications, le Cloud Computing ainsi que plusieurs sortes d’outils de gestion.

Pour des raisons de sécurité, la supervision du parc informatique doit être confiée à un expert en la matière. En fonction des missions à accomplir, il est possible de recourir aux services d’un simple informaticien, d’un technicien d’assistance en informatique, d’un administrateur système et réseaux, d’un technicien supérieur ou encore d’une personne diplômée en ingénierie informatique. Il faut néanmoins savoir qu’il existe aujourd’hui des solutions de gestion innovantes, pratiques et bénéfiques qui sont basées sur l’externalisation. En d’autres termes, l’entretien du parc informatique est délégué à un prestataire externe qui est spécialisé dans le domaine informatique. Il travaillera en étroite collaboration avec le responsable informatique de la société.

En quoi consiste l’entretien d’un parc informatique ?

L’entretien et l’optimisation du parc informatique reposent sur trois axes principaux qui sont respectivement l’identification, le suivi et la maintenance.

D’une façon générale, l’identification consiste à réaliser un inventaire du matériel informatique, des téléphones à l’infrastructure réseau, sans oublier les postes de travail et les diverses machines (imprimantes, scanners, photocopieuses…). Une identification claire et précise du parc informatique facilite en effet le travail du support technique en cas de panne ou de problème. Dit comme cela, il s’agit d’un procédé long et fastidieux. C’est pourquoi des solutions logicielles performantes ont été mises en place pour aider les entreprises à recenser, en un rien de temps, leurs outils informatiques. Il consiste à créer une CMDB ou Configuration Management Data Base sur laquelle sera stocké et centralisé l’ensemble des informations émanant des différents centres de services. Par exemple, si vous avez fait appel à un prestataire pour effectuer des travaux de réparation, de nettoyage ou de maintenance, traitement plasma inclus, les frais qui en découlent y seront enregistrés. Mieux même, une automatisation des logiciels de gestion permet de maintenir l’inventaire à jour. Ainsi, le parc informatique disposera des nouvelles fonctionnalités pour booster ses performances.

Dès lors qu’il est question d’achat, d’utilisation et de revente de matériel informatique, le suivi entre inévitablement en matière. Cette opération garantit une meilleure gestion des incidents et une amélioration de la sécurité informatique. Elle peut être assignée à quiconque ayant été formé aux métiers de l’informatique, y compris un technicien. Il aura donc pour tâche de diagnostiquer les pannes et de résoudre tous types de problèmes. Comme pour l’identification, pour que le suivi du parc informatique atteigne le summum de l’efficacité, le recours à des solutions logicielles est aussi recommandé.

L’entretien constitue la dernière étape de la gestion d’un parc informatique. Il s’étend sur deux principaux domaines qui ne sont autre que la maintenance informatique et l’assistance technique. Mise à part l’automatisation, la virtualisation fait aussi partie des solutions les plus préconisées lors d’un tel procédé. Les ressources matérielles qui, auparavant, étaient partagées seront centralisées sur un serveur unique virtuel. Opter pour une virtualisation de son parc informatique, c’est réduire considérablement ses dépenses et rendre la gestion de ses ressources et de son infrastructure informatique optimale.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here