SHARE
salon

Participer à un salon professionnel est, pour une entreprise, un exercice de communication complexe qui nécessite beaucoup de réflexion et beaucoup de travail. Le travail débute en effet bien en amont du jour J avec la préparation de la communication pour le salon mais aussi l’envoi de communication avant le début du salon, communication qui se poursuit pendant l’événement sur le stand et envers les visiteurs et ne s’achève que bien après la fin du salon, avec la communication sur la participation et la mesure des retombées. Vous trouverez donc dans cet article quelques conseils pour faire de votre participation une véritable réussite.

En amont : informer de sa participation

Bien communiquer sur sa participation à un salon est essentiel afin de favoriser les contacts et de stimuler l’affluence sur votre futur stand. Au minimum 3 semaines avant l’événement, il faut donc informer votre clientèle mais aussi vos éventuels futurs partenaires grâce à l’envoi d’invitations, de courriels et de courriers postaux.

Vous pouvez en effet utiliser votre site internet (bannière, news…) et vos comptes sur les réseaux sociaux afin de relayer l’information en prenant, dans tous les cas, bien soin de préciser tous les détails nécessaires à la localisation de votre stand : lieu, date, horaires, numéro du hall et du stand.

Rapprochez-vous aussi de l’organisateur du salon pour connaître sa politique publicitaire et rédiger un dossier de presse à diffuser auprès de la presse spécialisée. Il est aussi très utile de lui demander de vous transmettre la configuration du stand, le sens des visiteurs ainsi que les dimensions de chaque élément constituant votre stand. Si le mobilier vous est fourni, il devra vous l’indiquer.

Toutes ces informations sont précieuses car le moindre oubli peut jouer sur le succès de votre présence sur l’évènement.

Sur le salon : être visible et remarqué

Au moment du salon, il est important que les visiteurs, dont l’attention est déjà très sollicitée, puissent remarquer votre stand et surtout s’en souvenir une fois qu’ils l’ont quitté. Pour cela, utilisez une signalétique attractive et claire avec des banderoles, des affiches ou encore des panneaux publicitaires (Kakemono, roll up, totem…).

N’hésitez pas non plus à mettre à disposition, sur un présentoir ou un comptoir, des plaquettes informatives et des flyers que les visiteurs peuvent emporter s’ils n’ont pas le temps de s’arrêter plus longuement sur votre stand. Les goodies (stylos, clés USB…) sont aussi très appréciés et ont l’avantage de stimuler la mémoire à chaque fois qu’ils seront utilisés. Enfin, il faut penser à disposer d’une carte de visite afin de la distribuer aux contacts les plus intéressés, il s’agit d’un élément incontournable à avoir sur soi !

Après le salon : exploiter les retombées commerciales

Il faut exploiter rapidement (au maximum dans un délai d’une semaine) les contacts pris pendant le salon en leur envoyant, par courriel ou par courrier, une documentation, idéalement personnalisée. Un contact par téléphone est aussi possible afin de leur proposer un rendez-vous. Ne négligez pas non plus de faire un retour sur l’événement selon les échanges que vous aurez pu avoir avec vos interlocuteurs.

En effet, en affichant le succès du salon sur votre site internet ou vos réseaux sociaux, vous pourrez donner envie à d’autres clients de venir visiter votre stand lors d’un prochain salon.

Après le salon veillez à bien mesurer les retombées (pour en savoir plus sur les retombées, retrouvez la définition ici) qui viendront souligner la réussite de vos actions de communication. Vous pouvez aussi décider de communiquer en interne dans votre société afin de partager auprès de tous vos collaborateurs le succès de l’évènement et les nouveaux clients acquis de cette façon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here